Séminaire du C.P.S.T

Sémiotique et numérique

Bruno Bachimont

photo Bruno Bachimont

le numérique comme milieu technique : penser et agir à l'ère du numérique

Le numérique n'est pas seulement une technique permettant de résoudre certains problèmes; c'est désormais un milieu dans lequel nous évoluons et à travers lequel nous appréhendons notre environnement et envisageons nos actions. Le numérique modifie donc potentiellement considérablement notre manière d'être au monde. Si on considère les principes techniques du numérique, peut-on déterminer des tendances qui seraient propres au numérique ? Il semble bien que oui. En caractérisant le numérique à travers ses propriétés principales, nous proposons de caractériser le numérique à travers une "essence" et des "tendances". Ces tendances ont des conséquences non seulement sur les outils que nous construisons mais aussi notre manière de penser. Nous proposons la notion de raison computationnelle à l'instar de la raison graphique qui permet de comprendre l'influence de l'écriture. Cette raison computationnelle doit cependant se compléter d'une phénoménologie du numérique, où l'on thématise non seulement la médiation du calcul en tant que tel mais aussi dans nos artefacts et nos comportements.

Bruno Bachimont est Directeur à la Recherche de l’Université de Technologie de Compiègne.
Ingénieur civil des Mines de Nancy en 1985, Docteur en Informatique de l’Université Paris 6 en 1990, Docteur en épistémologie de l’Ecole Polytechnique en 1996, habilité à diriger les recherches (Université de Technologie de Compiègne) en 2004.
Après des recherches dans le domaine de l’intelligence artificielle en milieu médical (INSERM), Bruno Bachimont rejoint en 1998 l’Institut National de l’Audiovisuel (Ina) où il dirige la recherche de 1999 à 2002. Il devient en 2002 enseignant-chercheur à l’Université de Technologie de Compiègne (UTC). Il y assume la direction à la recherche depuis 2006. Il fut conseiller scientifique à l’Ina de 2002 à 2012.
Ses recherches portent sur 3 objets :
- une philosophie de la technique et du numérique, pour comprendre en quoi nos connaissances et modes de pensée sont constitués, reconfigurés par la technique de manière générale et le numérique en particulier ;
- une approche du document et de la mémoire, pour articuler les possibles de la technique (ingénierie documentaire, préservation numérique) avec une phénoménologie de la mémoire et du passé ;
- et enfin les ontologies formelles, pour comprendre comment expliciter et formaliser les cadres conceptuels de notre pensée.

Publications récentes
Bachimont, B. (2007).Ingénierie des connaissances et des contenus : le numérique entre ontologies et documents, Paris: Hermès, 2007
Bachimont, B. (2007). Nouvelles tendances applicatives : de l'indexation à l'éditorialisation. In P. Gros (Ed.), L'indexation multimédia (pp. 313-326). Paris: Hermès.
Bachimont, B. (2008). Formal Signs and Numerical Computation: Between Intuitionism and Formalism. Critique of Computational Reason. In H. Schramm, L. Schwarte & J. Lazardzig (Eds.), THEATRUM SCIENTIARUM: Instruments in Art and Science, on the Architectonics of Cultural Boundaries in the 17th Century (pp. 362-382). Berlin: Walter de Gruyter Verlag.Bachimont, B., Nadah, N., & Charlet, J. (2008, 1er-2 décembre). Ontologies Catégoriales: formalisation de l’ontologie différentielle_. Paper presented at the Journées Francophones sur les Ontologies, Lyon.
Kéraron, Y., Bernard, A., & Bachimont, B. (2009). Annotations to improve the using and the updating of digital technical publications. Research in Engineering Design, 20(3), 157 - 170.
Bachimont, B. (2009). Archivage audiovisuel et numérique : les enjeux de la longue durée. In C. Leblond (Ed.), Archivage et stockage pérennes (pp. 195 - 222). Paris: Hermès.
Bachimont, B. (2010). Le numérique comme support de connaissance : entre matérialisation et interprétation. In G. Gueudet & L. Trouche (Eds.), Ressources vives, le travail documentaire des professeurs en mathématiques (pp. 75-90). Rennes: Presses Universitaires de Rennes et Institut National de Recherche Pédagogique.
Bachimont, B. (2010). La présence de l'archive : réinventer et justifier. Intellectica, 53-54, 281-309.
Bachimont, B. (2010). Le sens de la technique : le numérique et le calcul, Paris: Encres Marines / Les Belles Lettres, 2010
Vincent, A., Bonardi, A., & Bachimont, B. (2011). Préservation de la musique avec dispositif électronique : l’intérêt des processus de production sonore. Paper presented at the Journées d’Informatique Musicale 2011.