Une journée de formation avec les volontaires de l’AFEV

Une formation  autour des jeunes et des réseaux sociaux

J’étais en formation avec les volontaires de l’AFEV, à l’invitation d’Hélène Asiain, développeuse territoriale du Pôle Toulouse de l’AFEV.
L’AFEV, c’est l’Association de la Fondation Étudiante pour la Ville, qui forme des bénévoles étudiants pour le soutien scolaire (c’est son activité historique, mais l’association a développé ses activités, vous trouverez sur leur site le détail de leurs actions).

Le conducteur de mon intervention était le suivant :

  • comprendre le numérique : un changement civilisationnnel
  • pratique des réseaux sociaux numériques et des ressources du web : s’informer, échanger, partager, présenter
  • pour aller plus loin : web et dimension communicationnelle des projets d’éducation

J’ai utilisé un diaporama comme support, que vous pouvez feuilleter ou télécharger ci-dessous :

View Fullscreen

Utiliser les réseaux sociaux pour les comprendre

La deuxième partie a été l’occasion d’un exercice collectif : réaliser une recherche d’information thématisée en ligne, la mettre en forme sur une plateforme de partage, et entretenir tout au long de l’exercice des échanges sur l’avancée du travail et sur le groupe.

  • le thème choisi par le groupe était les jeunes et les réseaux sociaux ;
  • pour mettre en forme le résultat de leur recherche, nous avons utilisé ScoopIt!
  • pour discuter tout au long de l’exercice,  nous nous sommes servis de Twitter

Le résultat de notre LiveTweet (puisque c’est de cela qu’il s’agit, notre discussion en temps réel sur Twitter) a été enregistré dans le Storify suivant :

Le temps de l’exercice, plusieurs essais ont été réalisés sur ScoopIt! En voici un qui, dans ce court laps de temps, réussit à représenter une vraie ressource sur la question (cliquez sur l’image):

Capture d’écran 2015-03-15 à 11.27.46

Des références pour aller plus loin

J’ai parlé de beaucoup de choses pendant cette formation, et plusieurs références ont été rapidement évoquées. Voici des liens vers l’ensemble de ces références, pour que vous puissiez les retrouver et les utiliser (du moins au plus théorique) :

Sur les usages des réseaux socionumériques par les jeunes

Le portail NetPublic (le portail du réseau des Espaces Publics Numériques – EPN) a recensé des quantités d’étude sur la question. En voici quelques-unes:

Ces EPN sont d’ailleurs importants si vous voulez mener un travail sur le numérique avec vos jeunes en étant épaulés par des personnes compétentes et connaisseuses de ce public.

Sur quelques notions pour comprendre le web

Sur les différentes approches du numérique

J’ai cité plusieurs sources universitaires dans mon propos. J’en donne ci-dessous la bibliographie, mais il m’a paru plus immédiatement pertinent de renvoyer, autant que possible, vers des sources en ligne qui synthétisent le propos des ouvrages cités.

HERRENSCHMIDT Clarisse (2007), Les trois écritures : langue,

nombre, code, Gallimard, pour l’idée d’une continuité entre écriture, monnaie, imprimerie, et numérique.

Vous trouverez également en ligne, un compte-rendu de lecture de l’ouvrage (qui permet de se faire une idée de son contenu), et  vous pouvez la voir et l’écouter dans la vidéo ci-dessous ( disponible sur Canal U: Demain, l’écriture).

 

MERZEAU Louise (1998), « Ceci ne tuera pas cela », Les cahiers de médiologie 2/ 1998 (N° 6), p. 27-39en ligne, ou téléchargeable, pour la notion de médiasphère, et plus particulièrement d’hypersphère pour indiquer la sphère qui a internet pour média central (petit conseil : aller directement aux tableaux p. 35 et suivantes pour une présentation synthétique des médiasphères).

Donnez votre avis, ici et ailleurs !

N’hésitez pas à user des commentaires ci-dessous pour me donner votre avis sur cet article, sur la formation si vous y étiez, ou ajouter des références ou des ressources.

J’ai ajouté au bas de l’article (aménagement contemporain de cet article) les boutons de partage qui vous permettront de faire  connaître cette page, si le cœur vous en dit…

Vous pouvez également me joindre via la page Contact de ce site, c’est le moyen le plus sûr pour que je vous identifie et que je vous situe dans le contexte où nous nous sommes rencontrés.

Petite cerise sur le gâteau (à l’attention des volontaires AFEV présents lors de la formation)

J’ai beaucoup apprécié, lors des questions-réponses finales de la formation, que l’une d’entre vous me demande, alors qu’on échangeait sur l’intégration du numérique aux activités avec les jeunes, et vous, quel est votre parcours?

La question était surprenante, voire un peu déstabilisante. Dans mon contexte professionnel universitaire, on se préoccupe peu de savoir qui on a en face, ou plutôt on se préoccupe de son statut, de sa fonction, de sa bibliographie, mais rarement de sa personne… De retour chez moi, je me suis rendu compte que cette question m’avait touchée, plus que de raison, car non seulement elle me rappelait d’autres temps (ou animateur était ma profession), mais aussi que le public que j’avais en face de moi avait pour préoccupation principale la personne, que ce soit son histoire ou sa construction.

Merci, donc, et à bientôt!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *